Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2004 1 20 /12 /décembre /2004 00:00

La réalisation de la colonne pour éléments de HiFi



Après avoir vendu mon premier meuble Hifi, celui-ci


j'ai du cantonner tous les éléments dans un vieux meuble TV qui manquait cruellement de place...celui-là


Je me suis donc attelé à la conception et la réalisation d'un meuble qui pourrait accueillir tous les élements de  la chaîne. Comme j'avais déjà expérimenté le meuble TV faisant office de réceptacle pour les éléments Hifi, j'ai essayé dans ce projet de dissocier ces deux éléments et de regrouper tous les éléments HiFi dans une colonne (gain de place au sol). Deux maquettes à l'échelle 1/10 m'ont permis d'avoir une idée du rendu du projet au final et m'ont aidé dans la décision.

Vous remarquerez les électroniques reproduites également au 1/10, c'est ma femme qui s'en est occupée...

Le premier projet reprenait l'idée d'un seul meuble pour la TV et les électroniques


 Le deuxième projet scindait en deux les éléments, et c'est ce projet qui a été retenu.



Dans ma réflexion, je devais accorder les teintes de ce meuble à notre mobilier en merisier, et réfléchir à des dimensions pouvant être compatibles avec la place dont je disposais sur le balcon pour la construction (dans les 3m²) et la manipulation.

Par ailleurs, le meuble devait avoir une porte pour le protéger de la poussière mais aussi des petites mains curieuses, il devait être esthétique sur tous les côtés (même de derrière en cas de séparation de pièce) et être assez ventilé pour les appareils. Enfin, il devait être facile à déplacer d'où l'utilisation de roulettes...

Le concentré de toutes ces réflexions m'a amené à faire le meuble que je vous détaille en photos ci après, les différences par rapport à la maquette sont que je n'ai pas retenu pour des questions esthétiques la partie entourant la TV.

Afin d'assurer la rigidité du meuble, la planche du milieu est fixée de façon solidaire au reste de la structure. Cependant et comme il est possible de voir sur la photo, j'ai prévue que cette planche n'aille pas jusqu'au fond de sorte à de qu'il y ait assez de place pour faire passer les câbles.


L'expérience me montrera au moment de mettre les électroniques tout à la fin que je n'ai pas laissé assez de place pour les prises électriques avec une terre!!!

Sur les côtés mais également pour les portes arrières, on retrouve cette forme du S. Il y a trois raisons à celà.
1 - Depuis que je fais des meubles, tous font référence à cette forme, c'est comme une signature
2 - Sur les côtés, cette forme permet d'alléger le profil un peu massif sans la fragiliser.
3 - Cela me permet de créer un courant d'air latéral pour refroidir l'intérieur du meuble.



Pour la partie arrière, la gageure consistait à tailler dans une seule et même planche un cadre et deux jeux de portes, on remarque d'ailleurs que le fil du bois suit du haut en bas. Les quelques 160 trous pratiqués dans les 4 portes participent également à l'évacuation de l'air chaud et apportent une touche esthétique indéniable vu de derrière.


Une fois les portes ouvertes, l'accès à l'arrière des électroniques est tout à fait suffisant.


J'ai décidé sur ces meubles de vernir par avance les parties intérieures avant l'assemblage, d'un côté c'est plus facile à faire, et d'un autre les finitions sont ainsi meilleures pour ces parties toujours plus difficiles à atteindre une fois le meuble monté.

 

 

La phase de collage des premières planches est délicate car c'est à ce moment que se joue l'équerrage du meuble, il ne faut donc pas hésiter à prendre son temps et bien vérifier les angles. On voir sur la partie supérieure gauche du cadre arrière que le bois c'est fendu lors de la mise en pression, ce qui est normal vu le fil du bois!!! Toutes ces petites surprises m'ont fait perdre du temps car je devais "réparer" au fur et à mesure.


Le collage du haut de l'enceinte permet de "vérrouiller" les côtés dans leur position définitive.


Vérification à blanc avant le collage de la planche du bas que tous est aligné et jointe.


Et là, je me rends compte que certaines planches ont "travaillé" ce qui se traduit par exemple par un léger décalage d'alignement au niveau des portes arrières, et un "gauchissement" de la structure.



Je dois donc mettre des cales et jouer sur l'élasticité de la structure pour coller la planche du bas et remettre tout en ligne...il faut y aller doucement, et écouter attentivement les craquements...Sueurs froides garanties...

 


Maintenant que tout est d'équerre, je passe à la mise en forme, et commence par arrondir au rabot à main, la planche du bas.



Puis je fixe le cache roulettes.



Vient ensuite le tour de la mise en forme de la planche du haut et la fixation des roulettes.
Vous pouvez remarquer en bas, sur le côté, un trou qui permettra de faire sortir les câbles, il y le même de l'autre côté.



La caisse étant terminée, je passe à la porte. Pour des raisons structurelles, elle ne sera articulée que par deux charnières placées aux extrémités hautes et basses de la porte. Cette dernière doit donc être suffisamment rigide mais rester légère.
Je décide donc de construire un cadre en baguettes de bois légères, sur la technique de l'encadrement, avec découpes et raccords à 45°. L'ensemble est maintenu en pression lors de la phase de collage avec une sangle à encadrement.

Gros plan sur le raccord du renfort dans la structure du cadre de porte. Remarquez au passage que j'ai passé tous les côtés à la fraise à 45° pour des raisons esthétiques.


Zoom sur un angle du cadre de porte.


Afin d'assurer la rigidité et la légèrete de la porte, j'ai choisi de mettre une plaque de plexyglass vissée directement à la structure du cadre, c'est en fait cette dernière qui assure la rigidité de l'ensemble. Par ailleurs, c'est moins dangereux que du verre quand on a des enfants...
On peut également voir sur la photo ci-dessous que le cadre de la porte a été raboté et arrondi afin de suivre l'arrondi des planches du haut et du bas. De la même manière, l'arrondi se poursuit jusqu'aux planches du côté.


Il ne reste plus qu'a vernir le cadre de la porte et mettre en place les planches intermédiaires (amovibles et réglables en hauteur).

 

Il ne reste plus qu'à mettre une lampe en haut pour éclairer l'intérieur du meuble à l'occasion des branchements et le tour est joué. On voit bien sur cette photo le positionnement des charnières et les vis qui maintiennent la plaque de plexy.


Et voilà ce que ça donne une fois rempli...

Partager cet article

Repost 0
Published by Icelade - dans Meubles DIY
commenter cet article

commentaires

chantourneur 22/07/2008 17:30

la je te dit bravo .tu et du metier ou une passion ses super genial se que ta fait

Icelade 03/08/2008 12:44


Merci,

Eh non, je ne suis pas du métier, mais c'est clairement une passion qui prends beaucoup de temps pour réussir à faire des meubles comme ceux présentés ici...C'est aussi pas mal de temps de
réflexion et de plans en amont....


A bientôt...


jean-luc 05/04/2008 14:19

bonjour juste pour vous dir que votre beuble est trs joli et que jaimeré faire le meme pour ma hifi car jen est un qui né pas pratique mon empli luxman ne rentre pas ! jluc

Icelade 23/04/2008 13:22


Salut Jean-Luc,

Désolé pour la réponse tardive...

Pour faire le même genre de meuble, je te conseille de partir des dimensions minimales dont tu as besoin pour mettre tes électroniques, puis de construire les plans de ton meuble en utilisant cette
contrainte, et en optimisant par rapport aux dimensions des planches que tu as à ta disposition...

Bonne contruction.


xav 28/05/2006 11:11

un ptit comm' car je suis très impressionné par ton travail.
Le choix d'une géométrie arrondie n'a clairement pas facilité ta réalisation d'enceintes... c'est interessant de voir la construction pas à pas. Je vois que monsieur n'est pas un débutant en bricolage!
Ce qui m'a ensuite plu, c'est les finitions sur le meuble HIFI : le fait d'avoir fait des rainures en S et de poser une porte vitrée, ca c'est couillu! On aime ou on aime pas le style, mais ta passion et ton travail est admirable.
en un mot comme en cent : bravo!
ciao a+

Icelade 29/05/2006 15:50

Salut Xav,Merci pour ton commentaire...Il faut bien avoir à l'esprit que j'en suis arrivé là parce que je fais des essais divers et variés depuis plus de 10 ans, et qu'à chaque fois ce sont les erreurs m'ont fait progresser, et dieu sait que j'en ai fait...Ce qui m'intéresse plus que tout, c'est le défi des nouveaux projets, toujours différents, souvent plus compliqués que les précédents, avec dans tout les cas une même philosophie : approcher le plus possible mon idée de la perfection avec les outils dont je dispose, et pour celà, il faut du temps, beaucoup de temps....